Les gestes à adopter en cas de coupure de courant

Personne n’est à l’abri d’une panne électrique. Le souci c’est qu’on ne sait jamais à l’avance quand une coupure peut survenir. Pire encore, il est généralement impossible de savoir exactement combien de temps on sera privé d’électricité. Il est donc judicieux d’anticiper la situation en prenant connaissance des gestes à adopter.
SDS Electricité vous fait un topo complet sur le sujet.


Qu’est-ce qu’une coupure de courant ?

La coupure de courant se définit par le non-fonctionnement du réseau électrique. Il faut savoir qu’une coupure domestique peut être partielle. Cela signifie que seule une partie de votre réseau est concerné. C’est peut-être l’installation dans une pièce (ou un étage) qui est détériorée. Néanmoins, la coupure concerne plus généralement tout le logement. Vous n’avez plus de lumière et aucune prise ne marche.

Comprendre s’il s’agit d’une coupure générale ou chez vous

Il est important de comprendre de quel type de coupure il s’agit car les dispositions à prendre en dépendent.
Votre premier réflexe sera de vérifier si le quartier est alimenté en électricité. Les enseignes de commerçants, les lampadaires, les feux de signalisation et les lumières qui filtrent de chez vos voisins seront d’excellentes indications. S’il s’agit d’une coupure généralisée, patientez le temps que votre fournisseur intervienne. Si l’électricité n’est toujours pas rétablie au bout d’un quart d’heure, contactez votre fournisseur pour vous assurer qu’il est au courant de la panne dans votre secteur.

Après vérification, vous constatez que le courant fonctionne partout autour de vous. Si vous résidez dans un immeuble, allez voir chez les voisins. Si personne n’a de courant, c’est que la panne se limite au bâtiment. Informez-en le syndic ou appelez directement un électricien qui résoudra la situation.

Les autres occupants de l’immeuble n’ont aucun problème ? Cela signifie que seul votre logement est concerné par la panne.

Lampe torche et bougie

Ce sont les outils d’éclairage alternatif de référence. Prévoyez toujours des piles à proximité de votre torche. Utilisez-la pour vous déplacer dans votre logement ou pour des activités ponctuelles (douche, cuisine, etc.). Éteignez la torche lorsque vous n’en avez pas besoin. Ainsi, vous économiserez les piles.

Si la coupure se poursuit encore le matin suivant, profitez-en pour acheter des piles de rechange. Vous éviterez de vous retrouver à court de lumière si la situation n’est pas encore réglée. Précisons d’ailleurs que dans le cas d’un blackout, vous risquez de passer plusieurs jours sans électricités.

La bougie est une excellente option si vous l’utilisez sous étroite surveillance. L’idéal est de prévoir des lanternes ou des photophores qui vont assurer une meilleure protection. Sinon, veillez à placer vos bougeoirs loin de tout élément inflammable. Évitez la proximité des livres et autres biens en papier ou en carton. Ne placez jamais vos bougies sur une nappe. Si vous accrochez accidentellement la nappe en question, le bougeoir pourrait tomber et occasionner un début d’incendie.

Examinez votre tableau électrique

Dans le cas d’une coupure de courant limitée à votre logement, il faut déterminer d’où vient la panne. Votre tableau électrique sera un excellent indicateur et ne vous induira pas en erreur. Observez le disjoncteur général. Est-il en position d’arrêt ? Si c’est le cas, remettez-le en marche. Un ou plusieurs disjoncteurs ont sauté ? Mettez-les en marche un à un, en observant un temps de pause à chaque fois. Ils sautent une nouvelle fois ? Vous devez savoir pourquoi.

Prenez le temps de la réflexion. Que faisiez-vous avant la panne ? Si plusieurs appareils électriques étaient branchés et fonctionnaient en simultané, il y a peut-être eu une surcharge. Ou alors, l’un de vos appareils était trop puissant pour le circuit auquel il était branché. Là aussi, la surtension reste une cause envisageable de la panne. Le plus simple sera de vous baser sur le disjoncteur qui vous indiquera le circuit concerné par la panne. C’est pour cela qu’un étiquetage est nécessaire, notamment lorsque le tableau électrique regroupe plusieurs disjoncteurs divisionnaires.

Si tout vous paraît normal au niveau du tableau électrique (pas de disjoncteur qui saute) mais que vous n’avez toujours pas de courant, il faut voir au niveau des fils. Laissez le disjoncteur sur la position arrêt et inspectez les câblages dans tout le logement. Certains se sont peut-être dénudés ou ont carrément fondu. Le court-circuit reste une option à ne pas écarter. Aidez-vous de votre odorat pour détecter une éventuelle odeur de brûlé. Lorsque vous repérez la faille, vous pouvez tenter de remplacer les fils endommagés par vos propres soins.

Attention, il est important que le courant reste coupé, c’est de votre sécurité qu’il s’agit. Si vous n’êtes pas très à l’aise dans la peau d’un électricien, ne tentez rien et contactez immédiatement un professionnel.
Enfin, un retard sur le règlement de votre facture peut occasionner une coupure. Cela arrive souvent lorsque l’on s’absente sur une moyenne ou longue durée et qu’il n’y a eu personne pour gérer les paiements.

Débranchez les appareils électriques

Que la panne concerne uniquement votre logement ou qu’elle soit générale, il est essentiel de débrancher tous vos appareils. Pourquoi tant de précautions alors qu’il n’y a même pas de courant ? En fait, lorsque l’électricité est rétablie, il est possible que la tension soit plus élevée que la normale. Et le fait d’avoir plusieurs appareils en état de marche ne va rien arranger. Si vous utilisez des multiprises munies d’un interrupteur, positionnez chaque interrupteur sur “off”.

Seul le réfrigérateur (et le congélateur s’ils sont séparés) restera branché. Évitez de l’ouvrir, sauf si c’est vraiment nécessaire pour ne pas gâcher la nourriture.

En fait, vous ne devez garder qu’un luminaire en état de marche. Il vous servira d’indicateur lorsque le courant est rétabli. Patientez quelques minutes avant de vous servir de vos appareils. D’ailleurs, il faut les rebrancher progressivement. Et dans l’idéal, n’utilisez pas plusieurs appareils puissants en même temps. En outre, pensez à débrancher systématiquement les appareils dont vous ne vous servez pas. Vous préservez ainsi vos installations.

Si votre disjoncteur saute dès que le courant est rétabli, vérifiez quel appareil vous avez branché en dernier. Débranchez-le et remettez le disjoncteur en place. Si tout fonctionne correctement, branchez votre appareil sur une autre prise. Dans l’éventualité où une autre panne survient, c’est qu’il y a un dysfonctionnement qui nécessite l’intervention d’un électricien professionnel. Ne tentez plus rien en attendant qu’une équipe arrive chez vous.

Demandez l’aide d’un professionnel

Même si vous pouvez réparer la panne vous-même, contactez toujours un professionnel. Il ne s’agit pas de remettre vos talents de bricoleur en doute mais de s’assurer que l’installation fonctionne correctement. Il est en effet important de garantir la sécurité de votre système. Est-ce que tous les fils sont correctement isolés ? Est-ce que toutes les prises sont fonctionnelles ? Est-ce que le tableau électrique est aux normes ? Aucun détail n’échappe à la vigilance d’un artisan expérimenté.

electricien cannes

En cas de problème, vous pourrez faire jouer la garantie dont une entreprise vous fait bénéficier. Par ailleurs, les assurances sont intransigeantes sur le respect des normes lorsqu’une demande d’indemnisation est déposée par les assurés.

Si vous habitez sur la Côte d’Azur, faites une recherche sur internet en tapant « électricien Cannes » par exemple, ça sera la méthode la plus rapide.

Dans l’éventualité où vous ne comprenez pas grand chose à l’électricité, ne paniquez aucunement. Et surtout, ne prenez pas de risque inutile. Déjà, il ne faut toucher à rien et gardez les enfants en bas âge sous surveillance. N’hésitez pas à contacter nos équipes. Nous pourrons vous guider par téléphone en attendant l’arrivée des artisans sur place. Nous allons par exemple vous indiquer quel disjoncteur il faut activer ou désactiver, comment vérifier que ce n’est pas seulement une prise qui dysfonctionne.

Toute intervention doit faire l’objet d’un devis personnalisé préalable. Des professionnels fiables indiquent toujours leur grille tarifaire. Celle-ci peut toutefois subir quelques ajustements en fonction du dépannage électrique à effectuer. Ce n’est qu’après validation de l’offre par vos soins qu’un électricien commencera son travail. De plus, aucune intervention non prévue dans la proposition technique ne peut vous être imposée. Si d’autres anomalies sont décelées, elles feront obligatoirement l’objet d’un devis à part.

En cas de coupure électrique, gardez votre calme. Selon la situation, vous avez le choix entre essayer de réparer votre installation par vos soins ou d’appeler immédiatement un professionnel. L’essentiel est de ne jamais vous exposer à des risques et de ne jamais toucher aux dispositifs électriques sans avoir vérifié que le courant est complètement coupé.